Menu

Comment améliorer l’isolation d’une fenêtre en simple vitrage ?

December 14, 2016 - Maison
Comment améliorer l’isolation d’une fenêtre en simple vitrage ?

Le simple vitrage est une structure vitrée ayant de faibles propriétés en termes d’isolation thermique, il est donc de moins en moins utilisé sur les fenêtres extérieures, et ce aussi bien pour les fenêtres en bois, en alu ou en PVC. Au fil des années, ce type de vitrage a cédé sa place au double vitrage qui est désormais très demandé pour des rénovations de fenêtres ou des travaux de nouvelles constructions.

Le simple vitrage du point de vue de l’isolation thermique

Isolation thermique de fenêtreL’isolation thermique et phonique apportée par une fenêtre dépend en grande partie de la vitre et du châssis dont elle est équipée. Il existe des labels et des indicateurs permettant de choisir le matériel optimal en termes d’isolation. Par exemple, le coefficient de transmission thermique, noté Ug (pour la vitre uniquement) ou Uw (pour toute la fenêtre, vitre et châssis compris), permet de se rendre compte combien la structure vitrée est isolante. Plus ce coefficient est bas, meilleures est l’isolation thermique de la fenêtre. Cet indicateur est donc une aide précieuse pour vous guider dans votre achat.

Le coefficient de transmission thermique Ug d’un simple vitrage tourne autour de 5,9 alors qu’une bonne isolation suppose une valeur de Ug inférieure ou égale à 2. Il est donc bien clair que le simple vitrage est peu performant en termes d’isolation thermique.

L’isolation phonique apportée par le simple vitrage

Bien que les performances thermiques d’un simple vitrage soient médiocres, il peut parfois être équivalent voire préférable au double vitrage en termes d’isolation phonique. En effet, un simple vitrage ayant la même épaisseur qu’un double vitrage possède une meilleure isolation phonique que ce dernier.

En tant qu’alternative au double vitrage, le simple vitrage à isolation renforcée est apparu récemment sur le marché. Il permet à la fois de bénéficier d’une bonne isolation thermique, tout en diminuant considérablement le nombre de décibels afin d’être à l’abri des nuisances sonores.

Comparatif de performance entre le simple et le double vitrage

Le coefficient Ug permet de bien saisir la différence entre le simple vitrage et le double vitrage du fait que le simple vitrage a un Ug moyen de 5,9 tandis que le double vitrage a un coefficient Ug inférieur ou égal à 2, pouvant aller jusqu’à 1 dans le cas d’un double vitrage à isolation renforcée. Cet écart manifeste implique que le simple vitrage n’est quasiment jamais utilisé pour des fenêtres en bois, PVC ou aluminium.

Alternatives au double vitrage

Si votre logement est équipé de fenêtres en PVC avec du simple vitrage et que votre budget est trop restreint pour basculer vers le double vitrage, deux autres solutions sont à envisager : l’isolation par des joints ou le survitrage.

L’isolation de fenêtres en PVC, alu ou bois avec simple vitrage peut être faite en posant des joints en mousse, en mastic ou en résine sur les pourtours du châssis. Cette solution est assez efficace mais peu durable, elle doit donc être renouvelée fréquemment.

Le survitrage est une autre alternative au double vitrage. Il consiste à fixer une seconde vitre contre le cadre de la fenêtre. L’isolation thermique et acoustique de la fenêtre sera alors renforcée mais le grand désavantage de cette option est que l’ouvrant de la fenêtre s’alourdit considérablement.

One thought on “Comment améliorer l’isolation d’une fenêtre en simple vitrage ?

  • Pingback: Les bonnes raisons pour investir dans le neuf | Medialibres.com - Communiquons librement

  • Comments are closed.