Menu

Les avantages fiscaux à la création d’entreprise à Ixelles

May 16, 2018 - Entreprise
Les avantages fiscaux à la création d’entreprise à Ixelles

Il est possible de bénéficier des avantages fiscaux quand on crée sa propre entreprise, après la présentation du premier bilan comptable et sous certaines autres conditions. Plus de détails à ce sujet.

tirer le meilleur parti de la fiscalisation de son entreprise

Les différentes sortes d’exonérations possibles à la création d’entreprise

En premier lieu, le créateur sera complètement exonéré d’impôt sur le bénéfice, dans un délai déterminé, lorsque l’entreprise est implantée dans une zone franche urbaine ou dans des zones d’aménagement du territoire, ou si son statut correspond à une jeune entreprise innovante ou société de capital-risque. D’autres conditions sont requises quant à l’accord de cette exonération, celles-ci varient en fonction des secteurs géographiques et les statuts.

Puis, la société qui vient d’être créée peut faire l’objet de dispense de cotisation foncière des entreprises, d’impôt sur les sociétés et d’impôt forfaitaire annuel, en matière fiscale.
Outre, si le créateur choisit de maintenir les parts ou les actions pendant cinq ans depuis la date de souscription, il lui est possible de déduire les intérêts obtenus sur l’emprunt à contracter afin d’augmenter le capital initial.

De plus, lorsque le créateur opte pour la souscription au capital, qu’il soit du capital initial ou d’une augmentation de capital, son impôt peut être réduit à condition qu’il emploie 2 personnes minimum à la fermeture du premier exercice fiscal.

En dernier lieu, les entrepreneurs indépendants installés en entreprise individuelle peuvent bénéficier du régime microsocial avec lequel l’entrepreneur a la faveur de :

Un cabinet comptable sis dans la région de Bruxelles peut aider les créateurs d’entreprise dans la prise en charge des avantages fiscaux Ixelles. N’hésitez pas à lui faire appel pour avoir la chance de bénéficier pleinement de cet avantage.

Les aides financières dédiés au chômeur créateur d’entreprise

Au-delà des avantages fiscaux que peut bénéficier le créateur d’entreprise si son profil répond aux critères demandés, il peut également obtenir des coups de pouce financiers provenant de Pôle emploi. Il peut choisir entre ces trois options : le maintien de l’allocation mensuelle, ou le financement du capital de départ, ou bien la réduction des cotisations sociales.
Premièrement, la continuité de l’allocation est effective par le biais du dispositif ARE, la situation du créateur en tant que chercheur d’emploi est toujours considérée. Ainsi, ses indemnités de chômage continuent à être perçues tous les mois.

Deuxièmement, par l’intermédiaire de l’aide ARCE, les 45 % des droits restants au moment de la création vont être reçus par le créateur pour former un capital de départ.
Troisièmement, avec le dispositif ACCRE, le créateur peut être dispensé de cotisations sociales durant un an. Cela va de l’assurance maladie à la maternité, en passant par l’invalidité, le décès, sans oublier les prestations familiales et la retraite de base. Par contre, les CSG et CRDS doivent être payés.