Menu

Tout savoir sur le zonage du dispositif Pinel à compter de 2018

April 4, 2018 - Immobilier
Tout savoir sur le zonage du dispositif Pinel à compter de 2018

En vigueur depuis le 1er octobre 2014 et valable jusqu’en 2021, le zonage Pinel concerne le recentrage du dispositif uniquement dans des zones territoriales spécifiées que sont les parties A, B et C. Ceux qui veulent profiter de la défiscalisation de ce dispositif sont ainsi tenus d’acquérir un bien immobilier dans l’une de ces zones. Qu’est-ce que le zonage Pinel représente exactement ? Les détails.

liste des zones - dispositif Pinel

Comprendre le zonage Pinel en question

La loi Pinel a été créée pour que tous les Français puissent se lancer dans le projet d’investissement locatif. Elle a surtout pour objectif de favoriser l’accès aux logements qui se trouvent surtout dans les zones dites tendues de la France. On entend par «zone tendue » les parties territoriales dans lesquels les habitants ont du mal à se loger, soit en raison d’une offre de logements trop faible, soit à cause de la hausse des loyers. Pour pallier ce problème d’habitation donc, le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a attiré l’attention de tous les particuliers sur la possibilité de profiter de plusieurs avantages fiscaux en investissant dans une zone tendue.
Il faut rappeler que le gouvernement français a jugé bon de recentrer le dispositif Pinel afin que les différents dispositifs existants s’adaptent au mieux aux réalités du marché immobilier actuel.

Liste complète des zones concernées par le zonage du dispositif Pinel

Jusqu’en 2021, seules les villes qui se situent dans les zones territoriales A bis, A et B1 continueront à profiter des avantages du dispositif Pinel. Quant aux villes dans les zones B2 et C, elles seront retirées complètement de la liste du zonage Pinel après 2018.
Voici donc les zones territoriales comprises dans le zonage Pinel :

Conditions du zonage Pinel d’Outre-mer

Sont également éligibles au dispositif Pinel les départements d’Outre-mer ci-après :
Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Barthélémy, Saint Martin, Saint Pierre-et-Miquelon, La Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, les îles Wallis ainsi que Futuna.
Vu que ces îles font partie de la zone B1, elles offrent des possibilités d’investissement beaucoup plus avantageuses que les zones dans la France métropolitaine.